Du Brésil au Sénégal, une soirée avec le Kyle Eastwood quintet

Concert inédit en France, le talentueux jazz band de Kyle Eastwood s’est produit ce samedi 8 août à la Petite Pierre, dans le cadre de l’annuel festival « Au grès du jazz ».

Le soleil est encore haut dans le ciel Alsacien quand le boys band prend place sur la scène en plein air. Plus de 800 spectateurs ont fait le déplacement pour vivre quelques heures au rythme endiablé des notes de basse, thème de cette soirée. Pendant plus d’1h30, les 5 musiciens ont proposé leur vision du jazz, enjoué, novateur et mélodique. Tantôt à la basse, tantôt à la contrebasse, Kyle Eastwood, fils de Clint, a du talent. Au milieu de la scène, entre le pianiste, le trompettiste, le saxophoniste et devant le batteur, il est sans conteste la star du quintet.
Entre « Une nuit au Sénégal », « Marrakech » ou ailleurs avec « Caipirinha», le jazz band fait voyager le public avec talent, en reprenant des titres issus des classiques du jazz des années 50-60, et de leur dernier album « Timepieces ».
Beaucoup de complicité entre les musiciens, qui, tour à tour, font l’éloge de leur instrument dans des solos fougueux, récompensés par des applaudissements nourris. Le spectateur est en transe, on ne sait plus bien si c’est grâce à la musique envoutante ou à cause de la chaleur estivale. Tandis que les doigts de Kyle Eastwood courent entre les cordes, le pianiste se lève, trépigne et laisse ses doigts survoler son clavier, comme si le rythme effréné de leur musique n’était pas encore assez dense. Le sourire aux lèvres, les artistes vivent l’instant présent, et communiquent leur passion du jazz au public conquis.
Le temps s’envole et le concert touche à sa fin. Après un rappel, le quintet a droit à une standing ovation méritée. Retour à la réalité dans le décor de la Petite Pierre, après une escapade pleine de fraicheur et de plaisir musical.

97f831e39eda425c0da1620e2dcf1d04

Depuis le vendredi 7 août et jusqu’au dimanche 16 août, le village de La Petite Pierre vit au rythme du jazz. Dans le décor magique du lieu, entre roche et verdure, plus d’une trentaine de concerts se succèdent au fil des jours. Du jazz cubain au jazz manouche, en passant par des accords de basse, les mélomanes trouveront de quoi se faire plaisir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :