Découvrir le Nord Vietnam – 2

Après un premier article sur notre arrivée à Hanoi et la découverte de la réserve naturelle de Pu Luong, nous découvrons dans cet article la province de Ninh Binh.

Jour 4 : Pagode bouddhiste de Bai Dinh

Un typhon touche les côtes et apporte son lot de pluie et de fortes rafales de vent dans les terres. Nous modifions notre programme et nous rendons à l’immense pagode bouddhiste de Bai Dinh inaugurée en 2010 après 10 ans de construction. Elle détient plusieurs records nationaux comme celle de posséder la plus grande cloche (20 tonnes) et le plus grand nombre de statues en pierre. C’est une œuvre architecturale pharaonique intégrée dans un paysage formé d’une multitude de pitons calcaires.
Un lieu de recueillement qui attire beaucoup de touristes et de fidèles.

Le temps ne s’améliore pas et nous rentrons à l’hôtel où nous profitons d’un massage et participons à un cours de cuisine ou nous apprenons à confectionner nems et salade de fleurs de banane…

Jour 5 : Trang An, Hoa Lu et Tam Coc

Le matin, nous partons pour une excursion au complexe paysager de Trang An, inscrit en 2014 par l’Unesco au Patrimoine naturel de l’humanité. Un site naturel qui offre des paysages uniques au cœur de montagnes karstiques. Le lieu se compose de 9 grottes et de différentes pagodes et se visite à l’aide de barques. De nombreux touristes se pressent pour admirer stalactites et stalagmites au fil de l’eau. Bien que de nombreuses barques débutent la balade côte à côte, peu à peu les navigations s’espace et laissent place à un paysage calme et enchanteur.

L’après-midi nous faisons étape à Hoa Lu, l’ancienne capitale du Vietnam. On y trouve, pour seul vestige, deux temples. Notre guide nous raconte l’histoire du pays, ses dynasties et ses traditions.

Nous continuons notre route direction Tam Coc. Ville touristique et vivante où nous louons des vélos pour découvrir la grotte de jade. Elle abrite trois anciennes pagodes que l’on distingue à peine depuis la route. Construites au début du 18ème siècle, la première pagode est adossée à la montagne au milieu d’une végétation luxuriante ; on accède à la seconde par un petit escalier puis, encore plus haut, on visite la troisième qui contient trois Bouddhas. Le chemin grimpe (450 marches) mais la vue mérite l’effort. On découvre un paysage unique, une véritable carte postale vietnamienne.
Beaucoup de monde se bouscule sur ce site mais le lieu mérite le détour.

Dans le prochain article, nous irons dans la Baie de Lan Ha et sur l’ile de Cat Ba.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :