Un été sur les bords de Loire

Été 2020, sur le retour de Bretagne, nous avons fait escale dans les Pays de la Loire / Centre-Val de Loire pour quelques jours.


Premier arrêt pour l’après-midi : Saumur. Jolie ville d’Art et d’Histoire, dont le château médiéval surplombe le centre ville, qui propose quelques circuits pédestres pour la parcourir. Le plan avec les explications est disponible à l’Office de Tourisme.

Au cœur du Jardin des plantes de Saumur ©Annalena Meyer-Freund
Le château de Saumur. ©Annalena Meyer-Freund

Nous avons continué notre route vers Blois où nous avons logé 3 nuits.
Pour notre première journée, nous avons loué des vélos à Blois pour rejoindre le château de Chambord. Le trajet d’une vingtaine de kilomètres longe la Loire avant de traverser le joli village de St Dyé. Une balade facile d’une heure où de nombreux cyclistes se croisent !

À l’arrivée, Chambord impressionne par son architecture unique et insolite.
Pour la visite, nous avons opté pour l’histopad, tablette électronique qui nous permet d’avoir des informations sur certaines salles. Nous n’avons pas été convaincus par l’outil qui lance une explication sans avoir terminé le récit précédent et nous embrouille dans notre visite.

Le château de Chambord. ©Annalena Meyer-Freund

Malgré le monde (prévisible en plein été), nous avons pu admirer l’escalier, l’une des pépites architecturales du château. En réalité, ce sont deux escaliers enroulés l’un au-dessus de l’autre qui fait qu’on peut monter sans jamais croiser ceux qui descendent… (très Covid friendly !)

Pour le chemin du retour, nous n’avons pas longé la Loire, il existe un chemin alternatif le long des champs. Très agréable et moins emprunté. Les loueurs de vélos fournissent des plans !

Au cœur de Blois. ©Annalena Meyer-Freund
Blois ©Annalena Meyer-Freund

Nous avons ensuite profité de l’après-midi pour découvrir la charmante ville de Blois et ses petites ruelles. Ville à flanc de coteau, on découvre de vieilles maisons à colombages au détours de descentes ou de montées avant de découvrir l’immense escalier Denis-Papin dont le dessin change chaque année.

L’escalier Denis-Papin qui permet de surplomber la ville du haut de ses 120 marches. ©Annalena Meyer-Freund

Le lendemain matin, nous sommes allés visiter le magnifique château de Chenonceau. Nous y sommes allés dès l’ouverture pour profiter de la visite. Avec les couloirs étroits et le sens de visite à respecter, nous avons bien fait.
L’histoire du château de Chenonceau est marquée par une succession presque ininterrompue de femmes qui l’ont bâti, embelli, protégé, restauré, sauvé, comme Catherine de Médicis ou Diane de Poitiers. Au fil de la visite, on découvre l’histoire du château et ses nombreuses transformations.

Vue sur le chateau de Chenonceau depuis le jardin de Diane de Poitiers. ©Annalena Meyer-Freund

L’extérieur du château offre une belle diversité de paysages : jardins arborés, un potager aux fleurs, un labyrinthe, un parc avec des ânes… Une très belle découverte à ne pas manquer lors d’un passage dans la région.

Le château de Chenonceau enjambe la rivière du Cher. ©Annalena Meyer-Freund

Nous avons continué notre route vers Amboise pour déjeuner. Une jolie ville le long de la Loire où il fait bon flâner. Nous n’avons malheureusement pas visité le château ni le Clos Lucé, ancienne résidence de Léonard de Vinci, car il fallait faire plus de 2h de queue… Un conseil, allez-y hors saison ou dès l’ouverture.

Centre ville d’Amboise. ©Annalena Meyer-Freund

Nous avons continué vers le château de Cherverny. Le Domaine de Cheverny, encore habité aujourd’hui, est une propriété seigneuriale qui appartient à la même famille depuis plus de six siècles. On y découvre des pièces de mobilier, des aménagements intérieurs et à l’extérieur dans le parc, 5 jardins thématiques.

Le château de Cheverny qui a inspiré Hergé pour le château de Moulinsart dans Tintin. ©Annalena Meyer-Freund

Et voilà déjà la fin de cette petite escapade sur les bords de Loire. Des visites très intéressantes (coup de cœur pour le château de Chenonceau !) qui donnent envie de découvrir d’autres châteaux des environs, mais cette fois, hors saison !

Mes bonnes adresses :
Restaurant L’hôte Antique – 5 Rue du Pont du Gast, Blois
Restaurant Poivre et Sel – 9 Rue du Chant des Oiseaux, Blois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :